Sélection du Sexe

Un leader mondial centre pour pratiquement 100% sélection du sexe garanti en PGD

Un leader mondial centre pour pratiquement 100% sélection du sexe garanti en PGD

Sélectionnez le Sexe de Votre Bébé Suivant

Prix le plus bas de tout programme de sélection PGD entre les sexes avec pratiquement 100% de précision


1-818-728-4600
  Locations

L'histoire de la Sélection du Sexe

La sélection du sexe d’un enfant à naître a été une quête pour couples depuis les époques reculées. L’art rupestre préhistorique indique que nos ancêtres ont examiné la sélection du sexe. L’histoire quit suit montre un intérêt intense à la sélection du sexe par les cultures asiatiques (La Chine), l’Egypte et la Grèce. Ceci était suivi par les efforts scientifiques au début du 17ième siècle pour augmenter l’influence sur une grossesse en utilisant des diverses techniques. Études entreprises en les premières années des décennies 1980 and 1990 ont enfin produites quelques techniques qui offrent la possibilité de réaliser un résultat du sexe de l’enfant à naître d’excellent jusqu’à littéralement guaranti.

Notre Programme Dans Les Médias

Bébés Designer avec le Dr Steinberg , fondateur des The Fertility Institutes

Courtoisie Scientifilms

Compréhension Scientifique

DNA strand representing PGD science and technology

On a su pendant beaucoup d'années que le sexe d'une grossesse est déterminé par le chromosome de sexe porté par le sperme. Un spermatozoïde avec le chromosome "X" qui s’unit au chromosome "X" venant de la femme (une femme produit seulement le chromosome "X") aura pour résultat une grossesse "XX" qui produira un embryon femelle. Quand un spermatozoïde "Y" (les hommes produirent sperme avec les chromosomes "X" et "Y") s’unit au chromosome "X" venant de la femme, une grossesse "XY" aura lieu qui produira un embryon masculin.

Avec cette connaissance, la science a travaillé afin de trouver une technique précise pour séparer le sperme et seulement permettre le sperme qui peut produire le sexe choisi d’être exposé à l’ovule féminin (l’oocyte). Diverses techniques ont été publiées et bien étudiées mais, en réalité, seulement un petit nombre ont passé le test scientifique qui contrôle la validité des réclamations faites par ceux qui utilisent le procédé.

Les Instituts de la Fertilité ont fait les procédures de la sélection du sexe qui ont été verifiées et vérifiées encore une fois par un généticien certifié par conseil. Ainsi, nous maintenons l’avantage en aidant les couples à parvenir au résultat désiré.

Actuellement nous offrons deux techniques de la sélection du sexe. La première technique utilise le DPI (Diagnostic PréImplantatoire). La technologie DPI rencontre beaucoup de succès en obtenant le sexe désiré d’un enfant à naître. La deuxième technique n’a pas rencontré ce succès (approximativement 60-70%) en certains cas. Bien que la deuxième technique ne soit pas aussi efficace que le DPI, elle offre une bonne chance d’obtenir le sexe désiré.

Technique 1: Cette méthode comprit la fécondation in vitro (FIV) et on utilise sperme séparé par notre procès de sélection. Puis, les embryons résultants sont analysés en utilisant le DPI pour déterminer l’absence de maladies génétiques communs (aneuploidie) et pour établir leur composant de sexe. Cette méthode nous permet de déterminer le sexe de chaque embryon obtenu au moyen de la FIV avant de transférer les embryons à la future mère. Si seulement les embryons du sexe désiré sont placés dans l’utérus (le ventre maternel), le résultat on cherche sera littéralement garanti en cas d’une grossesse. Ceci n’est pas du tout une "manipulation" génétique ou une procédure "d’engineering". Tous les couples qui désirent la sélection du sexe s’en seraient qualifiés.

Technique 2: Dans la deuxième méthode, la manipulation du sperme est accomplie afin d’augmenter le pourcentage de sperme du sexe choisi qui sera utilisé pour l’insémination intra-utérine ou fécondation in vitro (FIV). Cette modalité brevetée utilise les laboratoires du MicroSort qui fournissent les échantillons de sperme qui ont été séparés en utilisant la technologie du MicroSort. Cette technologie est considerée experimentale et elle est seulement utilisée sous un protocole de recherche. Le sperme séparé peut être préparé pour l’insémination ou pour l’usage dans notre programme de la FIV et avec encore plus de succès.

Notre programme est très different. Nous mettons à la disposition de tous nos patients la sélection du sexe (pour balancer une famille ou s’assurer q’une grossesse sera seulement le sexe désiré), non seulement d’un petit nombre de couples avec des maladies génétiques connues dans leurs familles. N’OUBLIEZ PAS: Presque chaque couple se qualifie pour la sélection du sexe avec la technique 1 (DPI) qui donne 100% (99.99%) de succès sans considération pour le compte du sperme ou les pourcentages du sexe!

Imaginez les scénarios suivants de nos dossiers cliniques:

Dr. Jeffrey Steinberg founder of The Fertility Institutes holding up gender selection cards

Couple 1: Monsieur et Madame Adams (les noms sont factices) consultent notre clinique concernant la sélection du sexe. Ce couple a conçu et accouché trois filles qui sont en bonne santé. Le dernier des enfants a trois ans. Un grand nombre de filles sont nées dans la famille de Monsieur Adams avec son seul frère ayant produit deux filles, et trois cousins ayant sept filles et une garçon. Monsieur Adams a suivi l’analyse génétique du "sex ratio" (le pourcentage des spermatozoïdes "X" et "Y") de sa production de sperme totale. Son liquide séminal contient seulement 28% de spermatozoïdes "Y" viables (le chromosome masculin). Le compte de sperme était 42 millions par millilitre. Ainsi, seulement 28% ont porté le chromosome du sexe nécessaire pour produire un fœtus masculin. Après avoir séparé le sperme de Monsieur Adams pour obtenir le sexe désiré, nous avons seulement 12 millions. Ceci ne pas suffit pour une conception au moyen d’une sélection simple du sperme suivie par une insémination. Avisés de la situation concernant le sex ratio, Monsieur et Madame Adams ont choisi la FIV/DPI. Ils étaient bien-remerciés après la naissance de deux garçons en bonne santé. Bien que notre charge soit de rendre l’assistance médicale de qualité supérieure, nous suivons les techniques qui ont les résultats les plus excellents. Bien que nous ne puissions pas "garantir" le résultat désiré, nous pouvons maintenant obtenir un résultat prévisible. La technique FIV/DPI assure du succès de presque 100%. Les couples dans notre programme peuvent être à l’aise. Quand le traitement commence, ils ont une chance excellente de presque 100% d’avoir un enfant du sexe désiré si une grossesse a lieu. Et maintenant un nouveau scénario:

Couple 2: Ce couple sont les parents de trois garçons durant les sept années passées. Il y a une très petit nombre de filles dans leurs familles et le couple s’intéresse à la sélection du sexe afin d’avoir une fille. Le compte de sperme était 88 millions par millilitre. Le sex ratio a montré que 31% des spermatozoïdes d’epoux produirent le chromosome "X" (sexe féminin). Après la séparation du sperme modifée, nous avons obtenu 34 millions de sperme sélectionné par millilitre. L’analyse DPI des embryons produits après l’insémination des ovules a montré trois embryons du sexe féminin sains et sept embryons du sexe masculin sains. Deux embryons étaient anormales. Deux embryons féminins étaient insérés dans l’utérus et deux semaines plus tard un test de grossesse était positif. La naissance d’une fille a suivie.

Couple 3: Lisa et David ont été envoyés à notre clinique par un programme de fertilité régionale à Toronto, Canada. Ils voulaient un garçon avec l’aide du programme régionale. Lisa a suivi une stérilisation tubaire juste 3 années auparavant après la naissance de sa troisième fille. Lisa et David ont senti qu’ils étaient à la limite après trois enfants et ont suivi la stérilisation tubaire. Leur fille aînée est plus agée et elle peut garder l’enfant le plus jeune aussi. Maintenant Lisa et David trouve qu’ils pourraient s'occuper d'encore un enfant. Bien qu’ils soient complètement satisfaits de leurs filles, David a indiqué qu’il s’intéresse à la "nouvelle science". Il espère que la famille peut ajouter un garçon avec l’aide de cette science. David avait l’appui de Lisa. Elle, aussi, est prête pour encore un enfant. Elle a indiqué que le sexe du l’enfant à naître n’est pas un facteur important mais elle est d’accord avec la décision de David de se renseigner sur notre programme du sélection du sexe. Le docteur dans le clinique de fertilité régionale leur a dit que la sélection du sexe est illégale au Canada et qu’il a donné des soins médicaux aux patients Canadiens qui suivaient notre traitement de la sélection du sexe à notre clinique à Los Angeles. Il a proposé que Lisa et David viennent nous voir. Ils avaient une consultation téléphonique suivie par les analyses sanguines et les analyses du liquide séminale accomplies dans un laboratoire auprès de leur demeure. Nous avons fait l’analyse de sex ratio sur le sperme de David. Cette analyse nous donne information valable en ce qui concerne la capacité de David de produir les embryons masculins. Après avoir appris que David et Lisa sont candidats appropriés pour la procédure, ils ont suivi des examinations initiales à la clinique régionale. Nous pouvons interfacer avec les médecins auprès de la demeure de nos patients en presque tous cas. Lisa aura 39 années à l’époque où l’accouchement aura lieu et pour cette raison le couple a choisi d’examiner leurs embryons génétiquement pour s’assurer q’une grossesse avec la trisomie 21 n’aura pas lieu. Lisa et David ont atteint une grossesse avec beaucoup de succès. Un garçon en bonne santé est né au Centre Hospitalier à Toronto. Le médecin qui a envoyé Lisa et David nous a envoyé un grand nombre de patients. Deux amis de David nous ont visité et suivrent le traitement pour la sélection du sexe.

Foire Aux Questions

Il est très difficile d’obtenir la sélection du sexe aux États-Unis et dans le monde entier. Notre clinique a l’expérience la plus grande du monde en ce qui concerne la sélection du sexe et nous rapportons beaucoup de succès (100%) avec tous les patients dans notre clinique. Notre expérience incomparable et étendue avec la sélection du sexe et notre examen de la littérature mondiale nous permit d’offrir l’information suivante et aussi ces réponses aux questions posées:

Qu'est-ce que le PGD?

PGD signifie "diagnostic génétique préimplantatoire" qui peut écrans embryons pour le sexe ainsi que d'un certain nombre de maladies génétiques héréditaire.

La sélection du sexe, a-t-elle eu pour résultat un raisonnable nombre de cas avec beaucoup de succès?

OUI! Bien que le nombre de cas avec beaucoup de succès soit différent entre les programmes, la plupart des programmes qui utilisent les procédures standards de la séparation du sperme rapportent des nombres de cas avec beaucoup de succès de 60-68%. Le succès mondial avec la FIV/DPI approche 100%. Notre programme rapporte une chance de 65-70% d’obtenir le sexe désiré avec la séparation du sperme. Il y a une promesse de 99-100% avec la FIV/DPI.

Est-ce qu’on utilise les médicaments de fertilité pendant la procédure du sélection du sexe?

Oui et non. Quand nous traitons des couples féconds qui ont déjà eu des enfants et qui utilisent la séparation du sperme, nous trouvons que ces couples n’ont normalement pas besoin des médicaments de fertilité. Cependant, les procédures de la séparation/sélection du sexe sont offertes aux couples qui ont besoin de traitement de fertilité en plus. En ces cas, les médicaments normalement utilisés pendant ces procédures de fertilité sont combinés avec la procédure du sélection du sexe. En cas de la FIV/DPI et MicroSort avec la FIV, les médicaments de fertilité sont utilisés conformé à nos procédures de la FIV normales.

Combien de bébés sont nés résultant de la sélection du sexe?

Des milliers de bébés en bonne santé sont nés résultant des procédures de la sélection du sexe. En cas de la technique MicroSort, MicroSort est un essai clinique pour prouver la sécurité et l’efficacité. Cette technique utilise un dispositif d’investigation limité fédéralement pour l’usage d’investigation. Plus de 400 bébés sont nés au moyen de la technologie MicroSort. La DPI a été utilisée depuis plusieures années pour évaluer la santé génétique des embryons, et l’efficacité de la technologie, en étant developpée soigneusement, est bien établie.

Est-ce qu’on risque les défauts génétiques après la sélection du sexe?

Non. On a fait des études sur l’insémination artificielle. Cettes études, en examinant le sperme frais, gelé, lavé et isolé, montrent aucune augmentation dans l’apparition de défauts génétiques comparées à la conception naturelle. En cas de la FIV/DPI, tandis que ces techniques soient relativement nouvelles, on n’a pas vu des risques augmentés pour les bébés. Il faut remarquer que la DPI est presque 100% efficace (99.9%) et on suivit cette technique soigneusement pour déterminer comment on peut réduir les coûts. Pour cette raison nous recommandons la DPI comme le choix pour les couples qui ont fait l’expérience d’avoir plus d’un enfant d’un sexe contraire du sexe qu’ils cherchent maintenant. MicroSort est un essai clinique et méthodologique.

Racontez-nous de la procédure de la sélection du sexe.

Pour information de la technique 1 (la FIV/DPI), veuillez visiter notre site internet au sujet de la "FIV standarde".

Suite à la récupération des œufs, ils sont inséminés avec des spermatozoïdes qui ont été choisis comme décrit dans les techniques 1 et 2 ci-dessus dans un environnement de laboratoire. Ces spermatozoïdes seront utilisés pour la fécondation des œufs sains par l’embryologiste. Après quelques jours dans l’incubateur, on fait une biopsie d’une manière douce. Une biopsie est un prélèvement d’un petit morceau de tissu. Cette biopsie nous permit d’obtenir une cellule qui peut être utilisé pour déterminer le sexe de chaque embryon. Quand l’information est à notre disposition (généralement en l’espace de 24 heures), nous pouvons choisir seulement les embryons avec le sexe désiré pour l’ implantation. Des choix sont offerts en ce qui concerne la disposition des embryons restants. Ces choix comprisent la cryopréservation des embryons et l’adoption des embryons où ils sont offerts à des autres couples qui ont besoin d’embryons. Dans la technique 2, les patients utilisent un test d’ovulation et elles appellent notre clinique quand le test d’ovulation indique que l’ovulation est imminente. On met un échantillon du sperme au laboratoire du MicroSort et les spermatozoïdes sont séparés en vue de l’insémination artificielle. Après une séparation réussie, on fait une insémination artificielle dans une manière douce en placant le sperme choisi dans l’uterus auprès des trompes de Fallope. Normalement cette procédure n’est pas douleureuse et elle est brève. En certains cas on fait encore une insémination le jour suivant. Pour les patients qui utilisent la technique MicroSort avec la FIV, les œufs sont inséminés au laboratoire au moyen de l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI). Dans la troisième technique, l’échantillon de sperme est produit dans notre clinique et puis séparé et préparé. L’insémination est accomplie comme décrit dans la deuxième technique. Après deux semaines on peut prendre les arrangements nécessaires pour un test de grossesse. Nous offrons la sélection du sexe aux couples étrangers. Dû aux complexités des procédures, nous offrons seulement le choix de la FIV/DPI aux couples qui n’habitent pas près de nos laboratoires. En dépit des coûts élevés de la FIV/DPI, cette technique est un choix économique si on inclut les coûts de voyage. Nous souhaitons inviter les couples de loin d’appeler nos cliniques pour se renseigner sur notre offre de l’aide pour ceux qui voyagent à notre clinique pour traitement.

Est-ce qu’on utilise le sperme gelé pour la sélection du sexe?

Oui. Le sperme gelé est évalué de la même manière que le sperme frais afin de déterminer l’appropriation pour la séparation. Par l’affirmatif, ces spermatozoïdes pourraient être utilisés pour la sélection avec la technique 1 et 2.

Est-ce qu’on peut accomplir la sélection du sexe avec la fécondation in vitro (FIV) "standarde"?

Oui. Couramment nous offrons les choix de la sélection du sexe 1 et 2 à couples qui suivrent la FIV pour des raisons qui n’ont rien à faire avec l’infertilité masculine. Échantillons de MicroSort seront utilisés pour une insémination en utilisant la technique de l’ICSI si elle est la technique choisie.